logo

1984
 <-- Poème Pi-Anoté -->
Pi-Anoté
Sylvain Soussan - Solveig de Ory - Jean-Robert Sédano

Le Poème Pi-anoté
Jeu littéraire informatique

Nous savons, en voyant l’écran d’un ordinateur afficher des phrases, que celles ci sont en fait, la version lisible d’une avalanche d’opérations binaires.
La relation des mots et de l’informatique passe par les nombres. Elle restaure en quelque sorte, les rapports qu’ont depuis l’antiquité, le chiffre et la lettre. Quand les poètes ordonnent l’élocution de leurs pensées en vers, ils comptent les pieds et les rimes. Hormis les qualités rythmiques et musicales que son usage développe en poésie, la règle des nombres crée les conditions propices à réinventer des mots, qui s’imposant par le calcul des rimes et des syllabes, trouvent un sens nouveau, une nouvelle nécessité.
Pour le plaisir de cet exercice, et comme rappel du rôle majeur des nombres dans un programme, nous avons ajouté aux règles classiques de construction d’un poème, un paramètre supplémentaire donné par la suite illimitée des décimales de Pi.
La présentation de ce jeu sur du matériel informatique, met à profit les capacités de ces machines à assembler, mémoriser, et, transcrire dans une totale neutralité, les vers obtenus par l’interaction du programme et d’un ou plusieurs joueurs.
On connaît généralement, des textes écrits par une personne, pour une infinité de lecteurs. Le Poème Pi-anoté, grâce à l’informatique, permet d’avoir une infinité d’  « auteurs » pour un même texte.

Règle du Jeu
Ecrire un poème octosyllabe à rimes croisées.
La longueur de chaque mot qui le compose est déterminée d’avance, par un chiffre de la suite des décimales du nombre Pi.
Chaque chiffre, pris dans l’ordre chronologique de Pi, indique combien de lettre doit comporter ce mot.
Le poème se compose mot après mot.
Plus on arrive à écrire de mots plus on va loin après la virgule.
Toutes les indications à suivre sont données à l’écran :
Le nombre de lettre du mot à trouver
Le nombre de syllabes déjà contenues dans le vers en cours
Les vers exigeant la rime.

Les erreur qui peuvent être commises sont comptabilisées par le graphisme du jeu du pendu. Chaque faute ajoute un membre au pendu. Celui-ci est achevé au bout de sept erreurs et le poème avec.
Le score est alors indiqué par le nombre Pi, qui s’inscrit jusqu’au chiffre correspondant au dernier mot trouvé.

On peut relire une dernière fois ce poème, et choisir de l’effacer ou bien de le garder en l’inscrivant au catalogue, avec un titre afin de le retrouver facilement.

A vous de jouer, mais gare aux erreurs pendables !

Erreurs pendables :
Mot trop court ou trop long.
Retour en arrière.
Le mot ne rime pas.
Le vers dépasse huit pieds.

Présenté à la Cité des Sciences et de l'Industrie -La Villette- Paris, expos "Arts et Maths" de 1986 à 1989.

Vous pouvez télécharger le Poème Pi-anoté sur ce site à la rubrique "Jeux".



Quelques poèmes:


 Incurable de Jean-Robert Sédano

Moi l' élue d'amour malaprise
Je dévore ainsi les amies
Occupées accablées remises
Pendantes aux as des abruties

Mais chaque os marche vite
Dès que Bérénice qui la
Titille asticotte exite
Assurément le chocolat

Mélusine mixe l'écrevisse
Mélange l'indigo incurable

Pi=3,14159 26535 897 93238 46264 33832 795 028 8419 7169



Momie de Solveig de Ory

Tel l' ogre l'autre reviendra
Et finira toute vie quand
Sauvages vaisseaux angoras
Mangeront nos os des diamants

Mais triste il nagera vers
Les tas cendreux qui se cassent
Souvenirs rêves stellaires
Un passager lointain face

À autrefois regarde l'orient
Insoluble ils adoraient
Insolents les rituels élans
D' éternelles lune filaient

Le redoutable échassier
Avaleur noir dissimulé
Dans leur ville inhabitée
Et les solitaires oubliés

Pleurent l'infini sans lendemains
Devant un fragment jamais vu
Territoire effondré ...


Pi=3,14159 26535 897 93238 46264 338327 950 2884 19716 939 9375 1058 209 749 4459 2307 81640 62862 08



Poème de lou


Lou a colé
L' image rigolotte
Du livret drôle
Que Anita rapporta
Fièrement

Pi=3,14 159 265 358 9
<-- -->

HistoriqueAccueil